Galèrapagos | Gigamic

Vous êtes naufragés sur une île déserte, et votre seul moyen de vous en échapper, c’est de construire un radeau avec vos camarades d’infortunes… Mais attention, en cas de pénurie, certains pourraient vouloir survivre à tout prix…

  • temps de partie : 20 – 30 minutes
  • 3 à 12 joueurs
  • Coopératif (avec trahison, bien sur)

Concept : Vous êtes donc avec vos camarades, naufragés sur une île pas franchement accueillante. La tempête à l’horizon promet d’être bien menaçante; il faut à tout prix s’enfuir en radeau avec que le typhon ne soit sur vous.

Principes de jeu : Chaque joueur peut faire une action par tour : couper du bois, pécher, récupérer de l’eau, fouiller dans une épave… Ça ne devrait pas dérouter outre mesure les fractaliens.

Il est nécessaire que le groupe ait assez de nourriture et d’eau, pour survivre chaque tour : rien de nouveau sous les tropiques, n’est ce pas ? Bien sur, si le groupe venait à manquer de ressources, il faudrait faire un concile, à la mode Koh Lanta, pour désigner celui ou ceux qui doivent y passer. Simple comme bonjour !

“Ferme ta gueule et bouffe mon calibre, hors de question que je crève.”

Bisounours, un peu courroucé qu’un copain ait essayé de le nominer.

Afin de pimenter le tout, vous avez des cartes en mains, donnant divers bonus ou possibilités, comme la noix de coco, qui peut rajouter de l’eau dans les réserves communes, ou comme le pistolet, qui associé à une cartouche, permet d’abattre un de ses petits camarades.

Pour gagner, il suffit donc de s’enfuir sur un radeau. Radeau que vous construisez avec vos camarades; radeau qui aura un nombre de places variables en fonction des choix du groupe… Et vous ne voulez pas être celui qui reste sur l’île, n’est-ce pas ? Il faudra alors peut-être se débarrasser de Jean-Eud, qui, avec sa hache, abat certes plus de bois que tout le monde, mais a été piqué par un serpent dernièrement, et ne pourrait pas franchement se défendre…

Les mécanismes du jeu introduisent un peu d’aléatoire de façon très simple; vous pouvez ainsi récolter entre 1 et 3 poissons par pêche, de l’eau en fonction de la météo qui change chaque tour; vous faire mordre par un serpent venimeux alors que vous alliez chercher du bois, et l’orage final n’arrive pas forcément toujours au même moment… Un plan parfait peut vite se gripper et voila que les survivants s’entredéchirent ! D’autant que certains gardent peut être dans leur besace des ressources qui pourraient être bien utiles à tous…

Bonus Fractalien : Il y a une carte qui permet de faire un barbeuk’ avec l’un de vos compagnons d’infortune…

Laisser un commentaire