[L’effondrement | Les parasites/canalplus ]

Quand le collectif “Les parasites” revient, c’est pour nous dévoiler une vision glaciale, néanmoins réaliste, de l’effondrement de notre société en huit épisodes, soit huit plans séquences.

Présenté par Red Asylum/Boréalis

Depuis longtemps déjà, je m’intéresse et suis avec attention le travail de ce collectif ayant proposé plusieurs courts-métrages brillants, pleins de finesse, et d’intelligence sur leur chaîne youtube.

Notamment “Jeu de société”, “Lanceur d’alerte” ou encore “Crise d’empathie” qui figurent parmi mes préférés, et dénonçant déjà beaucoup de dérives sociétales. Alors forcément, ce nouveau projet m’a mis la hype au point que je me jette sur le premier épisode sans réserve !

Nous entrons d’emblée en plein bouleversement au cœur du temple consumériste : le supermarché.

Les couleurs sont froides. L’ambiance est anxiogène, et à l’image du personnage principal ou des clients sans cesse en quête d’un produit spécifique n’étant plus en rayon (dont la plupart sont d’ailleurs vides), nous peinons à réaliser le tsunami en approche.

Pourtant, les signes sont là : infos alarmantes à la tv, coupures intempestives d’électricité, cartes bancaires qui ne fonctionnent plus, tout comme les réseaux mobiles… Face à cela, des gens plus éveillés qui se préparent “à partir”, et l’annonce d’un potentiel état policier.

Je suis ravie de retrouver des visages familiers vu l’alchimie perceptible au sein de ce collectif, et j’ai hâte de découvrir la suite de cet effondrement qui fait froid dans le dos, et ne manquera pas de faire réfléchir.

La série peut être entièrement visionnée (binge-watchée ?) sur Mycanal pour celleux ayant un abonnement. Ou bien gratuitement, et à raison d’un épisode par mois (déjà deux en ligne), sur la chaîne des parasites !

2 comments to “[L’effondrement | Les parasites/canalplus ]”
  1. Bon. Me voilà en état de choc maintenant. Non sérieusement le sujet est parfaitement traité. L’unique plan séquence filmé à l’épaule de chaque épisodes produit une immersion totale.

    Laissez tomber tous vos fantasmes survivalistes. Achetez-vous plutôt un révolver avec une seule balle !

Laisser un commentaire