The Rain | Netflix

Confinement et Pandémie mondiale obligent, autant parler de cette petite série scandinave de chez Netflix avec des vrais morceaux de danois dedans. C’est local, nordique, ça reprend les codes du post-apo, et les paysages sont beaux.

  • Survival – Catastrophe – Pandémie
  • 3 saisons (normalement) : 2018 – 2019 – 2020 ?
  • Série Danoise

Le speech est simple : c’est la fin du monde au royaume de Margrethe II. Enfin, il pleut, et ensuite, les gens toussent, les gens meurent, les gens sont dépassés. Ici, pas de zombis, le danger vient de la pluie. On se surprend à se demander pourquoi. Oué, pourquoi ?

“La population de Vordinborg est victime de réactions allergiques et de problèmes respiratoires.”

Ça ne vous rappelle rien ?

Les personnages principaux, deux frère et sœur, sont mis à l’abri par Papa le scientifique qui avait senti venir le coup. Sauf que Papounet a du travail dehors et reviendra bientôt (Oh le vilain menteur). Et voila nos deux petits ados, qui doivent sortir (un peu forcés) pour affronter l’univers froid et impitoyable d’un Danemark ravagé par une peste venue du ciel, et par des commandos anti-infectés. Heureusement, pas tout seuls, hein. On est dans un pays plutôt socialiste : le groupe, c’est important. Comme dans Fractal, tiens.

Alors, oui, la série n’est pas parfaite, on ne se retrouve pas le cul par terre ou à vomir ses tripes à force de subir des retournements de situations. Oui, les deux héros sont un peu pénibles parfois, mais il faut mettre dans le contexte : ils ont quasiment grandi dans un bunker, et du coup on peut pas dire qu’ils soient bien préparés à ce qui leur tombe sur la gueule. Ils sont judicieusement très très vite rejoints par d’autres sur les routes de l’apocalypse (et eux ne se sont pas tournés les pouces pendant que baby Rasmus tétait des biberons).

Oh, me demandez pas comment est la seconde saison, je ne l’ai pas encore vu. Whow, ça c’est de la chronique. Allez, un petit trailer.

Laisser un commentaire