La Trilogie Nikopol

Bandes Dessinées du maître Enki Bilal

bande dessinée présentée par Nihilista

“PARIS – début Mars 2023 – A la veille d’un nouvelle mascarade électorale sans signification – rien ne semble devoir changer dans l’immense agglomération parisienne, politiquement autonome et irrémédiablement fascisée – La division de la ville en deux arrondissements, inégaux a tout point de vue, semble elle même plus que jamais irréversible.”

Premier pas dans l’œuvre de Bilal, premier regard sur le Paris dépeint ici, entouré par les dessins de maitre du dessinateur qui se mêlent avec une aisance surprenante aux textes et créant une ambiance unique, où Brazil rencontre Big Brother, où Baudelaire est pris dans une danse anachronique, laissant derrière lui son cynisme oppressant et un absurde angoissant.

Mais assez de verbiages; venons en au fait: qu’est ce que La Trilogie Nikopol?

Comme certain l’auront deviné, cette bande dessiné comporte trois volumes (Mais oui mais oui, trilogie, dingue): “La foire au immortels”, “La Femme Piège” et “Froid Équateur”; voyageant dans l’univers a la fois dévasté et sublime de Bilal, nous suivons ses personnages tout aussi malade que leur monde à travers des aventures passant d’un style a un autre de façon tout aussi surprenante qu’ agréable; de l’humour à la romance, du Films Noir au non sens, nous nous sentons comme Alice tout juste tombée du terrier, dans un milieu et un style inconnue auquel il faut s’habituer pour apprécier pleinement le génie du créateur.

Que dire de l’histoire? Qu’il ne faut rien dire de plus, car on ne peut rien y abstraire sans risquer de l’abimer.

Cette œuvre est un classique en son genre, indispensable a tout les rêveurs un peu fêlée, baignant dans cette atmosphère si chère a notre cœur; une folie futuriste qui en séduira plus d’un.

Laisser un commentaire